La mémoire de Dda Lwenas est-elle piétinée à At Vuɣardan ?

Le 23 janvier 2006, la population de la commune At Vuɣardan a procédé à l’inauguration officielle d’une stèle à la mémoire de Dda Lwenas, érigée au village At Haggun à l’initiative des jeunes de la commune.

L’homme qui ne s’effacera jamais de la mémoire de son peuple. L’homme qui a lutté son existence durant, de toutes les forces de ses mots incisifs, pour sensibiliser et conscientiser son peuple au danger qui menace son identité fut honoré par une population qui s’était déplacée en grand nombre, comme nous pouvons le constater sur la vidéo ci-jointe.

Au grand malheur d’un peuple à l’histoire saccagée, vandalisée par les falsificateurs et les colonisations, la stèle a été sévèrement détériorée et son emplacement est illégalement occupé par un soi-disant vendeur de glace qui est un indicateur selon l’avis de nombreuses personnes. En échange des informations qu’il fournit régulièrement aux services répressifs, il a eu le droit de transformer le lieu sacré en « commerce ». Il bénéficie d’un passe droit qui lui permis de revendre de la drogue et de l’alcool sur place. Son « commerce » est pour ainsi dire agréé par les services répressifs du colonisateur qu’il renseigne entre autres sur les moindres faits et gestes des indépendantistes de la commune.

Si tu es sans honneur ni dignité, tu auras accès à l’argent facile.

La réalisation de la stèle a été rendu possible grâce à l’implication des jeunes de la commune qui ont fait des quêtes durant des mois. Dès lors qu’ils amassèrent la somme requise à son installation, ils lancèrent sa construction avec un enthousiasme propre aux jeunes Kabyles biberonnés aux poèmes révolutionnaires de Dda Lwenas et son amour immodéré pour Taqvaylit. Ils tenaient absolument à honorer la mémoire de l’homme assassiné par les chasseurs de lumières. La construction de la stèle par leur propre moyen est leur façon de rendre un hommage vibrant au courage de Dda Lwenas, mais un engagement spécifique et visible de faire serment de fidélité au combat politique et la pensée philosophique de Dda Lwenas.

Je pense que les personnes qui s’étaient déplacées en masse lors de l’inauguration, avaient la main sur le cœur ou les doigts levés en signe de victoire en écoutant la chanson de Dda Lwenas, ont l’obligation morale de défendre la stèle en vertu de leur parole engagée par leur présence. Comment expliquer leur silence devant un acte déshonorant pour l’ensemble de la population Nat Vuɣardan ? Leur présence ce jour-là avait engagé leur honneur et celui de leur commune. Toutes ces personnes ont juré fidélité au combat incarné, porté par Dda Lwenas par leur présence, elles sont en droit d’exiger des explications aux « autorités » locales.

Combien y a-t-il de stèles en Kabylie érigées à la mémoire de Dda Lwenas et combien ont-elles été vandalisées ?

Le saccagée de la stèle en 2010 a été semble-t-il l’œuvre d’un jeune délinquant âge de vingt ans à l’époque. Les ivrognes et les drogués qui fréquentaient assidûment les lieux ont fait le reste. Voilà l’information de surface. D’accord l’argument s’entend, mais alors pourquoi les « autorités » locales n’avaient-elles pas immédiatement réagi pour la réhabiliter et assurer sa surveillance ? Elles ont laissé faire, car l’affaire n’est pas aussi simple. La détérioration arrangée les opportunistes… Pour livrer le fond de ma pensée, je ne vois pas pourquoi un jeune de la commune saccagerait soudainement la stèle de Dda Lwenas. Même sous l’effet de la drogue et de l’alcool, il ne commettrait un tel acte GRATUITEMENT. Nous aimerons connaître les raisons qui le poussèrent à accomplir un acte aussi ignoble qui rabaisse la dignité humaine. Nous espérons qu’un jour, il parlera…

 

Comment expliquer le fait que la stèle soit restée à l’abandon durant des années sans que les « autorités » locales n’interviennent pour la rénover. Puis subitement, un bon matin de ramadan, elle est transformée par une personne, en petite salle où les ventes se font essentiellement sous le manteau. Où les produits illicites : drogue, alcool… changent de mains au vu et au su de tout le monde, y compris les « autorités » locales qui lui ont donné, d’après ses propos, l’autorisation d’installer son « commerce » ; au vu et au su des services répressifs du colonisateur qui le laissent ventre des produits strictement interdits par la loi qu’ils représentent ? Bizarre.

Le terrain où la stèle saccagée est érigée appartient à la commune, par conséquent aucun doute ne subsiste quant à l’autorisation dûment accordée au « commerçant ». La municipalité ne va nous faire croire qu’elle n’est pas en mesure de préserver son patrimoine et ne peut donc expulser le squatteur ?Franchement hein. Lorsqu’on prend les gens pour plus cons qu’ils ne le sont, l’on finit automatiquement par le devenir soi-même.

Pourquoi l’ancien maire n’a-t-il jamais réussi à dégager un budget pour sa restauration, même après dix ans de mandature ? Pourquoi l’actuelle équipe municipale ne veut-elle rien entreprendre pour la remettre en état ? Pourquoi le député Izuran, enfant du pays, n’intervient-il pas pour rénover la stèle et rendre justice à la mémoire d’une noble âme ? Beaucoup de questions…

Des membres de la fondations s’étaient déplacés en 2011 en compagnie de la mère de Dda Lwenas et de mas Dalil Makhloufi, pour constater les dégâts. Nous ignorons si le maire de l’époque s’était engagé auprès de Nna Aldjia à remettre en état la stèle. J’ai essayé de rentrer en contact avec mas Dalil pour avoir son témoignage avant publication du texte malheureusement, je n’ai pas pu le joindre.

Lire cet article publié par mas Dalil Makhloufi sur le site kabyle.com : Saccage des stèles Matoub : Tagmats Lyon regrette le silence des autorités locales.

Ce qui me chagrine encore plus dans l’histoire c’est le silence des indépendantistes de la commune. C’est un silence dont les raisons échappent totalement. Effectivement, ils devraient remuer ciel et terre pour expulser le « commerçant » qui piétine ouvertement le mémoire de Dda Lwenas. Le symbole même de l’indépendantisme Kabyle. L’incompréhension est grande, du fait que le président de la coordination M.A.K-Anavad de Vuɣni dont dépend la section de At Vuɣardan est originaire du coin, il est aussi membre de la fondation Matoub Lwenas. Probablement, il ne pouvait rien à au moment des faits, cependant, aujourd’hui, voilà une mission digne d’être une priorité pour une coordination ; une section M.A.K-Anavad. Le rôle premier d’un cadre du M.A.K est de ne point permettre le saccage de la mémoire du peuple Kabyle. Comment le M.A.K-Anavad local arrive-t-il à garder le silence sur un scandale de ce niveau ? Ce qui me dépasse est le fait que les citoyens-nes Nat Vuɣarden n’exigent pas le départ du squatteur-commerçant.

Pour information, la stèle érigée au village At El Qacem par les villageois et à leur frais est toujours en très bon état. Elle a même été récemment rénovée par les villageois. Évidemment, le village est loin du centre de la commune et des chemins empruntés par les voitures des Walis et autres ministres qui ont défilé dans la commune ces dernières années.

Il y a évidemment une autre question que se pose des habitants-es de la commune que nous savons scandalisés par la situation et le silence complice des « politiciens » : le terrain se situe sur l’axe principal de Nat Vuɣardan, des voix se posent la question sur l’opportunisme politique et le carriérisme ambiant. Effectivement, elles affirment que, au vu des incessants défilés dans la commune de Walis et autres ministres ces dernières années, le saccage de la stèle de Dda Lwenas et sa « reconversion » en buvette arrange certainement l’équipe municipale et le député. Même si l’opportunisme ôte toute dignité et scrupule, il n’est pas néanmoins facile d’être confronté au regard scrutateur du rebelle. Un regard sincère, profond qui rappelle les lâchetés.

Écoutez le maître à penser :

 

Firmus

Site kabyle

Une pensée sur “La mémoire de Dda Lwenas est-elle piétinée à At Vuɣardan ?

  • 4 février 2018 à 11 11 55 02552
    Permalink

    C’est comme si At VuƔerḍan ont perdu leur kabylité. C’est très grave !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :